Les 12 conditions de la motivation au travail

Le sujet de la motivation au travail est au cœur des préoccupations actuelles, à la fois du fait d'études montrant le lien entre motivation et productivité, mais également du fait d'une volonté d'intégrer l'humain et le sens au centre de nos activités économiques. Et c'est heureux ! Je vous propose ici un outil sous forme de questionnaire, qui vous permettra de faire le point sur votre motivation au travail et les éléments à votre disposition pour l'alimenter.

Selon le chercheur Marcus Buckingham (https://en.wikipedia.org/wiki/Marcus_Buckingham), si un employé répond « Oui » à la majorité de ces questions, il reçoit ce qui lui est nécessaire pour entretenir en lui une vraie motivation au travail.

1. Est-ce que je sais ce qu’on attend de moi ?
2. Est-ce que je sens que mon travail est important pour mon entreprise ?
3. Me donne-t-on la possibilité de faire ce que je fais le mieux ?
4. Est-ce que j’ai l’équipement et le matériel nécessaire pour travailler correctement ?
5. Est-ce que je sens mes collègues impliqués dans leur travail, avec une volonté de qualité ?
6. Est-ce que mon opinion compte ?
7. Est-ce que je me sens exister en tant que personne pour au moins 1 personne à mon travail ?
8. Est-ce que j’ai un ami à mon travail ?
9. Est-ce que quelqu’un m’accompagne à progresser ?
10. Au cours des six derniers mois, quelqu’un m’a-t-il parlé de mes progrès ?
11. Au cours de l’année, ai-je eu l’opportunité d’apprendre et de progresser ?
12. Dans les sept derniers jours, ai-je reçu des marques de reconnaissance ou des félicitations pour le travail que j’accomplis ?

Après avoir répondu à ce questionnaire, je vous invite à prendre du recul et identifier la part que représentent les "OUI" dans votre cas personnel. La situation vous apparaît-elle préoccupante ? Souhaitez-vous initier des changements ?

Si la réponse est "OUI", voici ce que vous pouvez mettre en place :

  • Reprendre les éléments pour lesquels vous avez répondus "NON"
  • Identifier votre marge de manœuvre sur chacun de ces thèmes : y a-t-il quelque chose que je peux faire, demander, mettre en place, ou cela dépend-il uniquement de quelqu'un d'autre ?
  • Parmi les marges de manœuvre identifiées, laquelle serait la plus simple et la plus facile à mettre en place rapidement ?
  • Faites un choix et décidez d'une date pour vous mettre en action !
  • Revenez régulièrement sur ces items et prenez l'habitude de faire le point et mettre en place des actions simples pour nourrir votre motivation.

Concernant les managers et décideurs, qui peuvent influer directement sur ces conditions de travail pour leurs collaborateurs :
Marcus Buckingham estime que, pour créer ces conditions de motivation, le décideur en entreprise devrait :

- Savoir ce qu’il est important de mesurer : la présence motivée plus qu’un résultat ponctuel par exemple…
- Plutôt que d’essayer de changer les gens, encourager ce qu’ils ont déjà, talents, originalités, etc.
- Chercher de l’aide en observant les situations et en en discutant avec ses collègues qui connaissent l’entreprise et cherchent eux-mêmes des solutions.
- Positionner les personnes au bon poste : ne pas mettre n'importe qui à n’importe quel poste ou promouvoir des personnes qui excellent en dehors de leur vrai champ de compétence.

Ce travail sur la motivation, au niveau des personnes ou des équipes, peut être facilité dans les organisations en recourant à un coach externe qui apporte une prise de recul et des outils adaptés permettant de mettre en place un contexte propice à la motivation.